Press Releases
print

IFC, le Fonds de capitalisation d’IFC et le Fonds ALAC d’IFC investissent dans Ecobank pour renforcer le secteur financier et soutenir la croissance en Afrique


A Washington :
Alexandra Klopfer

Tél : +1 (202) 473 4645

Email :
aklopfer@ifc.org

A Johannesburg :

Houtan Bassiri

Tél : +27 11 731 3179

Email :
hbassiri@ifc.org


Washington, DC/Lomé, Togo, le 1er juillet 2010 – IFC, un membre du Groupe de la Banque mondiale, et IFC Asset Management Company ont aujourd’hui annoncé une série d'investissements dans Ecobank Transnational Incorporated et son groupe de filiales, visant à contribuer au renforcement du secteur financier dans plusieurs pays d’Afrique et à soutenir la relance économique de la région suite à l'impact des troubles récents survenus sur les marchés financiers internationaux.

Ecobank Transnational Incorporated est l’un des chefs de file des banques panafricaines, comptant des filiales dans plus de pays de la région que n'importe quelle autre banque. Ses filiales sont des contributeurs majeurs à l’activité économique dans certains des pays les plus pauvres du monde. En fournissant des capitaux à une institution financière systémique sur le plan régional, les investissements permettront de renforcer le secteur bancaire et de faciliter l'accès au crédit des segments sous-desservis du marché, tels que  les petites et moyennes entreprises.


Ces investissements totalisant un montant de 175 millions de dollars consistent en :

·        Un investissement de 131,4 millions de dollars, composé d’un prêt convertible  privilégié de 56,4 millions de dollars et d’un prêt non convertible privilégié  de 75 millions de dollars du Fonds de capitalisation d’IFC, financé par IFC et la Banque japonaise de coopération internationale et géré par IFC Asset Management Company, octroyé à ETI, la société holding du groupe bancaire basée au Togo.  

·        Un prêt convertible privilégié de 18,8 millions de dollars accordé à ETI, fourni par le Fonds Afrique, Amérique latine et Caraïbes (ALAC) d’IFC et géré par IFC Asset Management Company.
·        Un prêt subordonné de 12,5 millions de dollars fourni par IFC à Ecobank Kenya

·        Un prêt subordonné de 3 millions de dollars fourni par IFC à Ecobank Liberia

·        Des prêts libellés en monnaie locale accordés aux filiales d'Ecobank au Cameroun, en République centrafricaine et au Tchad pour un total de 10 milliards de Francs CFA (soit l’équivalent de 9,4 millions de dollars) en utilisant le produit de l’emprunt obligataire en Francs CFA d’IFC en Afrique centrale.


Arnold Ekpe, le PDG du groupe Ecobank, a déclaré : « Les investissements réalisés par IFC, le Fonds de capitalisation d'IFC et le Fonds ALAC d'IFC vont permettre de renforcer l’assise financière d’Ecobank et nous permettre de continuer à consolider l'expansion des opérations et de traduire notre nouvelle échelle et notre nouvelle empreinte en valeurs au profit de nos clients. Ecobank utilisera ce financement pour maintenir la fourniture de crédit dans les économies les plus difficiles d'Afrique ».


Lars Thunell, vice-président exécutif et PDG d’IFC, a déclaré : « Ecobank et IFC partagent un solide engagement vis-à-vis du soutien à la croissance économique durable en Afrique en développant des marchés financiers inclusifs. A IFC, nous sommes impatients de renforcer notre partenariat stratégique avec Ecobank afin de permettre à ceux qui en ont le plus besoin, là où cela est le plus nécessaire, de bénéficier de services financiers.  

Gavin Wilson, PDG d’IFC Asset Management Company, a déclaré : « Ecobank est un champion de la croissance africaine. C’est pour nous un plaisir que d’investir dans la prochaine phase de sa réussite et d’appuyer l’impact positif qu’engendre la société sur les marchés qu’elle sert».


La relation d’IFC avec Ecobank a commencé il y a 17 ans, par un investissement dans Ecobank Ghana. Depuis, IFC a investi dans plusieurs des filiales du groupe, ainsi que dans la société holding du groupe en 1999 et 2008. IFC a également soutenu les améliorations apportées à la structure de gouvernance et aux normes sociales et environnementales du groupe. Le groupe bancaire est l’un des clients les plus importants d’IFC en Afrique subsaharienne.


A propos d’IFC

IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, a pour vision de créer des opportunités pour permettre aux populations d’échapper à la pauvreté et d’améliorer leurs conditions de vie. Nous favorisons une croissance économique durable dans les pays en développement à travers le soutien au développement du secteur privé, la mobilisation de capitaux  pour les entreprises privées, des services de conseil et des mécanismes d'atténuation de risques aux entreprises et aux gouvernements. Nos investissements pour l'année fiscale 2009 ont atteint un montant total de 14,5 milliards de dollars, soutenant le transfert de capital vers les pays en développement lors de la crise financière. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site
www.ifc.org.

A propos de l’IFC Asset Management Company

IFC Asset Management Company LLC (AMC) est une filiale d’IFC mise en place pour gérer le capital de tiers sous la forme de Fonds de capital-investissement. AMC mobilise le capital de tiers et permet à des investisseurs extérieurs de bénéficier de l'expertise d'IFC en matière d'obtention de rendements du capital investi ainsi que d'un impact sur le développement. Elle gère le Fonds de capitalisation d’IFC d’un montant de 3 milliards de dollars ainsi que le Fonds Afrique, Amérique latine et Caraïbes d’IFC.                                        

A propos du Fonds de capitalisation d'IFC

Le Fonds de capitalisation d’IFC de 3 milliards de dollars est un fonds mondial de capitaux propres et de créances subordonnéesvisant à aider le développement des banques considérées comme étant essentielles au système financier des marchés émergents. En soutenant les institutions systémiques, le fonds vise à accélérer la relance économique et à stimuler la création d’emplois, tout en atténuant l’impact de la crise financière.

A propos de la Banque japonaise de coopération internationale

La Banque japonaise de coopération internationale est la branche internationale de la Japan Finance Corporation, l’institution de financement japonaise créée le 1er octobre 2008. Elle succède aux Opérations financières internationales de l’ancienne JBIC et continuera à utiliser le nom de JBIC afin de maintenir la confiance acquise sur la scène internationale. La JBIC fournit des financements et a pour mission de contribuer au bon développement de l’économie japonaise et internationale, avec des financements émis en réponse aux perturbations qu’a connu l'ordre financier de l'économie internationale. Pour plus d’informations, veuillez consulter
www.jbic.go.jp.

A propos du Fonds Afrique, Amérique latine et Caraïbes (ALAC) d’IFC

Le Fonds ALAC d’IFC est un fonds de co-investissement qui investit aux côtés d’IFC dans des prises de participation en Afrique subsaharienne, en Amérique latine et dans les Caraïbes. Il aide à mobiliser un capital à long terme en faveur de la croissance dans les régions les plus pauvres du monde.


A propos d’Ecobank

Constituée à Lomé, au Togo, Ecobank Transnational Incorporated (ETI) est la société mère du principal groupe bancaire régional indépendant d’Afrique. Il est actuellement présent dans 30 pays d’Afrique. ETI est coté aux bourses de Lagos, d’Accra et de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) – la BRVM. Ecobank est une banque à vocation générale qui fournit des services bancaires et des produits de commerce, de détail, d’investissement et de transaction aux gouvernements, aux institutions financières, aux multinationales, aux organisations internationales, aux micro-, petites et moyennes entreprises et aux personnes. Pour plus d’informations, veuillez consulter
www.ecobank.com.